GROBELIX veut perdre son embonpoint...

07 août 2017

OHHH MY GOD !!!

20621217_1441387715951770_7506242003897345140_nVaincre ou mourir...

Posté par GROBELIX à 22:31 - Commentaires [0] - Permalien [#]


03 août 2017

86,7 kilos, ce matin.

P1010731Reconstruire.
Recréer.
Grobelix va y aller par petites touches pour retrouver son unité.

L'EQUILIBRE.

Ce matin, en allant chercher du pain (cela m'a fait sortir), je me suis dis :
"que les petites choses du quotidien soient sources d'entraînement pour te renforcer"...

Non, cela ne paraîtra pas bête !!! ;-), c'est à ce moment là que j'ai pensé cela, en sortant de la boulangerie, je suis passé tout à côté d'un veux pigeon fatigué, quasiment immobile, recroquevillé au sol...Dépassé de trois mètres, j'arrachais un bout de croûton et lui lançait en guise de petit-déjeuner partagé...Le geste était en grande partie machinal, j'avais remarqué ce pigeon et je ressentais envers lui, un peu d'empathie...c'est ce geste qui éveilla en moi une lutte, j'allais dans la seconde suivante, reprendre un autre morceau de pain et le manger...A ce moment, "ma conscience" me dit : "résiste", en effet, relancé dans mon processus de régénération, il fallait bien que je joigne mon geste à ma parole, je décidais de ne plus toucher au pain jusqu'à la maison...
J'ai réussi cette première épreuve...

Maintenant que j'ai pris la mer, que je puisse traverser l'océan...

A suivre... ;-)

Posté par GROBELIX à 10:34 - Commentaires [0] - Permalien [#]

02 août 2017

87,2 kg à l'ombre...

P1030653Grobelix revient d'une formation d'initiation au maraîchage et à l'univers bio, de deux mois et demi, décevante, par manque d'accompagnement, trop de théorie, des conditions de vie en camping, à la ferme, trop précaires (promiscuité, pas d'endroit pour se reposer ni se ressourcer...), dans une région fermée, plate et sans caractère, confronté aux jeux puériles des représentations et demandes affectives de reconnaissance des autres protagonistes...
Epuisé, affaibli par un empoissonnement fortuit...
Ayant eu le sentiment d'avoir subi le courant des phénomènes et de volontés autres, incapable de tenir de quelconques rênes, d'ailleurs incapable de repérer d'éventuelles rênes, et quand bien même, aurait-il su les utiliser...
Le courant de la vie, des jours qui se succèdent, ce grand fleuve, ce grand "monstre", indocile, chariant pêle-mêle, aveuglément, tout, choses et pensées, artifices vains, charivari, tintamarre, entrechoquement à chaque instant d'énormes monceaux d'énergie se neutralisant, se volatilisant... Dessèchement... Aridité, cours insensé d'un flux, convulsions, absurdité, le serment s'est transformé en un serpent qui se mord la queue... Le courant de la vie ainsi vient à bout de tout, dissout tout...
Bref...
Grobelix en tire cependant une maigre satisfaction, il saura amorcer une culture maraîchère, surtout il envisage un changement de vie total...

Il n'y a plus, il n'a plus d'alternative, il a fait le tour, intérieurement, serpentant et serpentant encore, descendant et dégringolant, paresseux, jouissant comme la foule de peccadilles sans valeurs, repoussant comme un dormeur invétéré son (r)éveil...

Mais rien n'est gagné, rien n'est perdu...

Grobelix est profondément affecté par un mal...
Ce mal pourrait être défini par un terme générique et global : LA DEPRESSION...

Qu'est-ce ???

Une souffrance existentielle correspondant peut-être à une insatisfaction profonde de son rapport au monde et de la réponse du monde qui s'offre à lui...

PABOBELIX...

Pour faire très court et cesser de regarder dans le rétroviseur, Grobelix se sent depuis très longtemps comme dépossédé de son âme, comme s'il s'été perdu dans un monde dépourvu de sens, perdu à lui-même, errant, à la dérive, fixant, impuissant, ce  monde, son monde, s'auto-détruisant à toute vitesse... Destruction de l'environnement, saccage de toutes les ressources de la planète, destruction des sagesses et avénement d'une culture nihiliste, égoïste, individualiste, matérialiste...
Grobelix est le monde, le monde est Grobelix...
Même le temps lui avait échappé, le temps de la société qui l'a accéléré et mis sur des rails, au service d'empires de la déraison et de mirages...
Prise d'otage totale des consciences et imaginaires au service de l'Hubris, une conscience totalitaire et démoniaque...
Grobelix a essayé de nombreuses fois de se redéfinir, de se recréer dans une nouvelle espérance, dans un nouveau monde auquel il souhaitait se consacrer à sa refondation...
Quitter définitivement un statut illusoire...
Briser un mauvais songe, une vie par procuration, déchirer, rompre un lourd asservissement de la conscience, ne pas fuir mais consacrer sa vie à une exploration existentielle, partir en quête de son Soi de Lumière et du Soi de Lumière des autres, croire que ce travail de forge intérieur, à la Source, y puiser l'énergie "créatrice", n'est pas une chimère mais qu'il aboutira, accédera au delà du Désir à une réponse... qui vaincra "le mal"...
A la Réponse de l'Appel...
Changer de Paradigme, croire en la Source, en la Lumière, en une Vie authentique...
En bouddhisme, par exemple, on défini l'état de Bouddha, état d'Etre de celui qui se consacre à LA VIE, par la joie, le véritable soi, la pureté et l'éternité...
Aujourd'hui, maintenant je franchis mon Rubicon...
Je (me) lance...

Salut à toi, la bonne fée du Sud. ;-)

Posté par GROBELIX à 12:40 - Commentaires [0] - Permalien [#]

17 juillet 2017

Grobelix, où es-tu ???

20106305_1421355424621666_62914631105968268_nGrobelix était entre deux eaux, dérivant, emporté par le courant lourd, profond, sombre et puissant des années qui s'égrènent...inexorablement...
il faisait la planche ou le gros dos, comptait peut-être les étoiles et lentement coulait...
La civilisation contemporaine ne fabrique que des objets et des sujets de sable, ne fait plus rêver les grands enfants, elle consume tout dans une folie lourde, profonde, sombre et puissante, il y a une force de desanchantement à l'oeuvre qui est en train de tuer plantes et animaux, piller toutes les ressources de la Terre Mère...
Ce grand tourbillon dévitalise ceux qui ne se bercent plus d'illusions, laisse le champ libre aux chimères, aux puissants et aux égoïsmes...
Grobelix est las...
A quoi bon trouver sa lumière et s'éclairer...
Demain s'annonce sombre.

Si Grobelix songe encore à sa belle ligne de vie, qu'il voit partir comme un ballon monte au ciel...
Si elle lui file entre les mains, s'il la perd de plus en plus de vue...si la force et la conviction...le sens, s'étiolent, c'est que ce n'est pas suffisant...

Avoir pour objectif un poids idéal, une hygiène de vie, ce n'est pas suffisant...

Sans un idéal plus profond, sans trouver en soi une motivation reliée à une Source vive, à une révélation, c'est vain...

Alors, bien sûr, Grobelix a mené ces dernières années des combats pour ne pas se perdre, des combats pour trouver ce sens, cette force, cette révélation...
Don quichotesque le Grobelix...
Il aspire à contribuer à un changement de paradigme, que l'humanité prenne conscience de sa nuisance et de sa fragilité, que l'humain devienne raisonnable, sobre, respectueux et qu'il trouve sa place humble dans la sacralisation de la Planète et de la Vie...
Quel chantier titanesque...
Une révolution copernicienne des consciences...
Grobelix...Sisyphe...
Sisyphe...Grobelix...
Grobelix a quitté son boulot, volontairement, fin avril 2017 (il s'y ennuyait violemment...) et s'est lancé dans une formation en maraîchage permaculturel...
Elle finit dans quelques jours...
Grosse déception, de la formation, de lui-même...

Tout n'est pas perdu, j'y ai appris à gratouiller le sol et y lancer des graines (bio...)...
Germeront-elles ???

Cela m'a fait du bien de recevoir un message toujours aussi lumineux et inspirant de Provence.
Merci à toi Massalia, je suis content que tu sois en expansion de vie et que tu trouves l'énergie et l'envie d'oeuvrer.
Ne t'inquiète pas de mon humeur, elle n'est pas au top, je te l'avoue...
Mais au moins ce message a eu l'effet d'un catalyseur...Un battement d'aile d'un papillon de ce côté de la Terre peut provoquer à l'autre bout une aurore boréale !!! ;-)

Aller, le combat continue !!!
Grobelix a décidé de reprendre son blog !!!
Carnet de route de son cheminement intérieur aux conséquences extérieures...
Dans les prochains posts, je m'ancrerai dans le concret...
Même si Grobelix a perdu des batailles, Grobelix ne se rend pas.


Posté par GROBELIX à 21:53 - Commentaires [1] - Permalien [#]

02 mai 2014

Alerte stridente au pays de Grobelix... Et enfin REVOLTE...

pèse

Ce blog je l'ai souvent oublié depuis que j'ai enfin atteint (15 mars 2008) mon objectif lancé le 9 octobre 2005, il y a plus de 8 ans et demi....(que le temps passe vite...).
Je voulais changer mon mode de vie, mon alimentation pour de 96,6 kilos passer à moins de 80 kilos.

Bref, ce soir, je n'ai pas trop envie de rentrer dans les considérations, les tenants et aboutissements, mon cheminement, mes envolées et mes égarements...

Ce soir, j'ai repris mon BATON DE PELERIN BLOGUEUR et j'ai décidé de remettre ma santé et mon hygiène au coeur de ma vie et de retrouver ma BELLE LIGNE DE VIE.

Et oui, j'ai été un gros fumeur et oui j'a pesé plus de 100 kilos et oui je suis sensible à des addictions, notamment la mal-bouffe et les boissons pour cow-boys...Oui, je suis sensible aux chimères, multiples illusions et paradis à cinq pattes...

J'ai fais un gros travail d'épuration ces dernières années, mais insidieusement depuis 3 ans, j'ai progressivement perdu mon idéal et j'ai été à nouveau submergé par une grisaille et un désenchantement... L'abattement et les pertes se sont confirmés mois après mois, irrémédiablement, dès lors...

L'élément déclencheur a été le diagnostic d'une sale blessure à mon genou gauche...
Je me préparais pour le marathon de Paris 2011, mon premier marathon, j'étais très affûté, mon objectif était de le réaliser sous la barre des 3 heures 15...
Mon entraînement confirmait de plus en plus que l'objectif était à portée de mes foulées...
3 mois avant, une douleur de plus en plus tenace est apparue sur le côté gauche de mon genou et en même temps j'ai eu une fracture de fatigue sur un de mes tibias.
Grosse douche froide, gros coup d'arrêt, d'autant plus que lorsque j'ai consulté des médecins du sport, ils m'ont quasiment condamné à abandonner mes entraînements titanesques de coureur enthousiaste et tous mes rêves d'arpenteur du vaste monde, par monts et par vaux, en mettant un pied "ailé" devant l'autre...
Il y a eu aussi, peu après, un accident à bicyclette, je n'ai eu la vie sauve qu'à mon casque...
Et il y a eu mes 50 ans... Ils m'ont très lâchement sauté "à la gueule...", comme une mine savamment dissimulée qui créé une déflagration instantanée et dévastatrice sans même vous en être rendu compte...
Dès lors, ma vie a petit à petit plongé dans un abysse dépressif... Disons que cette douleur a révélé beaucoup plus que sa cause...
Je me suis progressivement emmuré et égaré dans mes sables mouvants que je ne soupçonnais même pas...
J'ai perdu goût au sport, mes rêves et idéaux se sont gâtés et tout s'est évaporé...

Ok, la nuit a été longue...
J'ai vu la mort se rapprocher...

L'alarme est stridente, je flirte avec la ligne rouge...

Je ne sais pas pourquoi, mais après avoir tenté de nombreuses fois de me remettre en selle, c'est cette idée de reprendre mon blog qui a jailli telle une évidence pour remettre mes énergies intérieures en marche et me re-dynamiser dans l'action afin de retrouver ma seule vie heureuse qui vaille la peine de vivre.
Il ya eu tout de même des tentatives, je rappellerai ces 525 bornes magiques réalisées en deux semaines, en juin 2013, entre Le Puy-en-Velay et Eauze dans le Gers, autant de journées merveilleuses pleines de rencontres humaines fabuleuses et de si beaux paysages traversés.
Il faut dire aussi que ces semaines et ces jours passés de plus en plus de signaux inquiétants ont commencé à très sérieusement m'insupporter... Plus possible de sombrer encore dans le cauchemar...
Dernièrement, j'ai vécu un très fort désagrément au travail et là je me suis dis : "Mon ami, ce n'est plus possible...".

Bon, rien n'est gagné, mais l'envie est revenue...
L'envie enfin d'être motivé, d'avoir des buts, de l'énergie, de croire à nouveau que la vie peut apporter de beaux fruits.

Dès que j'ai eu le déclic, j'ai eu envie de réaliser une première action : aller me racheter une balance...
Et hop, j'ai filé au magasin le plus proche (cf. la photo tout de même !!!).

Verdict des courses : 88,4 kilos...
Du lourd...
Du très lourd...

Allez, on se relève là où on est tombé.
DONC JE DECIDE de VOIR à nouveau 75 kilos sur ma balance.
Je veux que cela se fasse harmonieusement, en retrouvant une excellente hygiène de vie et une pratique sportive régulière et constructive.
Je veux aussi me relancer des défis pour changer ma vie et réaliser mes rêves les plus fondamentaux.
A suivre, l'AVENTURE est RELANCEE et je suis avertis, IL NE FAUT JAMAIS SE RELACHER, IL NE FAUT JAMAIS S'ARRETER !!!

Que ma fête commence !!! ;-)
 

Posté par GROBELIX à 18:50 - Commentaires [7] - Permalien [#]

13 février 2011

Ola !

Mon poids depuis plusieurs mois se situe entre...75 et 74 kilos...
Il s'est stabilisé à différents paliers, il y a longtemps déjà que j'ai gagné. 

Depuis plusieurs années le sport est rentré progressivement dans ma vie, au point d'en devenir un des éléments majeur...
Mais il n'y a pas que le sport dans la vie ;-) 

Aujourd'hui par exemple j'ai couru 25 bornes afin de préparer un trail (course dans la nature) de 50 kms auquel je participerai dans un peu plus d'un mois. J'y suis arrivé progressivement comme j'ai fais pour complètement modifier mes habitudes alimentaires et perdre tous mes kilos superflus...

Métamorphose est une image certainement très proche de ce qui m'est arrivé, j'ai changé mon rapport à différentes choses et notamment à la nourriture et une des conséquences est que mon corps physique s'est complètement harmonisé...

J'en dirai peut-être un peu plus ultérieurement.

 

Bises à tutti.....................*

 

Posté par GROBELIX à 21:44 - Commentaires [1] - Permalien [#]

04 juillet 2009

Ola !!!

ça bouge !!!
Quelques dizaines de minutes après avoir pris ma deuxième décision Grobelixiène : lire ici, et en prenant mon premier repas BIO !!!, je suis tombé :
1/ sur un article dans lemonde.fr sur l'interview du coordinateur de l'étude sur la nutrition et la santé NUTRINET 
2/ Puis j'ai été sur le site de l'étude NUTRINET SANTE, et je me suis inscris en tant que NUTRINAUTE pour participer à cette vaste étude sur le rapport entre l'alimentation et la santé.

Je suis content de moi, je sors du bois, je m'investis, je suis acteur, ça bouge !!!

Grobelix

Posté par GROBELIX à 13:55 - Commentaires [4] - Permalien [#]